GROS-REDERCHING

Rechercher

Aller au contenu

situation

Le village

Create your own video slideshow at animoto.com.

Quelques vues du village et de ses atouts !

GEOGRAPHIE LOCALE

Le département de la Moselle s’étend sur 6251km² et compte plus d’un million d’habitants en 1998 . L’arrondissement de Sarreguemines comprend 6 cantons, dont les cantons de Bitche, Volmunster, Rohrbach-lès-Bitche formant le « Pays de Bitche »

Topographie

L’arrondissement de Sarreguemines peut être divisé en 2 grandes régions topographiques :

· Région orientale :
Située au sud-est, elle est montagneuse. Elle présente tous les caractères de la chaîne septentrionale des Vosges. Les montagnes y sont arrondies, les vallées profondes, le terrain accidenté. L’altitude moyenne est de 400m. On y trouve le point culminant de la région (473m). La principale ville de ce secteur est BITCHE (6000 hectares).
Le sol est pauvre. Il est composé de grès vosgien et de grès bigarré (grès formé de sable plus fin et plus argileux). La végétation qui le recouvre comporte en grande partie des résineux (pins et sapins). On appelle cette région dans la langue locale : « das Gewäll ».

· Région occidentale :
Le relief se compose de très nombreux vallons et des collines peu élevées à pente douce. L’altitude moyenne est de 200-300m. SARREGUEMINES en est la commune principale. SARRALBE (5000 hectares) est au sud.
Le sol est formé de calcaire coquillier et de marnes irisées (Muschelkalk). On y trouve des cultures riches et quelques forêts de hêtres et de chênes. On l’appelle : « das Land, der Gau ».

Pour ce qui concerne l’occupation des sols, on retrouve donc 5 grands types dans la région de
Sarreguemines-Bitche :
-milieux urbanisés
-milieux agricoles (prairies, cultures, vergers)
-forêts
-zones en friche (fond des vallées) et landes (ex. sur le terrain militaire de Bitche)
-zones humides (cours d’eau, étangs, tourbières, marécages) .

Hydrographie

Les eaux de la région se partagent entre deux bassins :
· Le bassin de la Sarre (à l’ouest et au nord-ouest), affluent de la Moselle
· Le bassin de la Moder (au sud-est), affluent du Rhin
Il existe par ailleurs un canal navigable, le canal des Houillères, très touristique, passant par Sarralbe et Sarreguemines.

Etangs : les plus nombreux se situent aux alentours de Puttelange-aux-Lacs(3800 hectares) (étang de Diffenbach….).Mais il en existe également près de Bitche. Le plus étendu étant celui de Haspelschiedt (30 ha). Viennent ensuite l’étang de Hanau (16 ha) à 3km au N-O de Philippsbourg et l’étang de Hasselfurth (7,5 ha) à 1,5km au S-E de Bitche.

Climat

Le climat du pays de BITCHE est un climat à forte tendance continentale. Il est également soumis à des influences océaniques, qui diminuent de l’ouest vers l’est. La caractéristique typique de notre climat est une irrégularité de la température et des précipitations, avec des écarts très sensibles au cours d’une même année et des oscillations parfois brusques au cours d’une même saison . Les étés chauds et secs alternent avec des étés frais et humides, les hivers rigoureux avec des hivers doux. Les printemps sont souvent maussades et exposés au retour du froid.
La pression atmosphérique oscille entre 741 et 755mmHg.
La température moyenne annuelle varie de 8,1°C à 9,5°C. La température moyenne diminue quand l’altitude croît. On peut trouver des écarts de 2-3°C en allant de la vallée de la Sarre vers le plateau de Rohrbach-lès-Bitche, et de 3-4°C si on pousse jusqu’aux Basses-Vosges.
L’amplitude thermique est assez forte puisqu’elle oscille autour de 18°C.
Le mois le plus chaud est juillet (16,4°C à 18,2°C).
Le mois le plus rigoureux est janvier (-0,5°C à 0,5°C).
L’amplitude journalière est variable ; peu importante en hiver, elle est considérable en été où les nuits peuvent être très fraîches et où de brusques chutes de température peuvent survenir, notamment après un orage.
La région de l’est de l ‘arrondissement est sensiblement plus froide que le reste de la contrée. On y trouve encore de la neige quand elle a disparu à l’ouest. L’air y est humide, les nuits toujours froides. Les gelées blanches sont possibles jusqu’à fin mai et reprennent aux environs du 30 octobre. Le risque de gelée est encore de 94% après le 1 er mai et de 16% après le 1er juin.
Une étude statistique effectuée par la Direction Départementale de l’Equipement entre 1996 et1999, nous permet de dire qu’il y a en moyenne 85 jours de gel par an et 5 jours de pluies verglaçantes ou verglas par an. Depuis quelques années on constate une baisse des précipitations annuelles de l’ordre de 650 mm et pour 2005 de 572mm de pluie seulement enregistré à GROS-REDERCHING.

Des études statistiques de Météo France basées sur une observation de 30 ans (1951-1980) permettent d’évaluer d’autres phénomènes météorologiques :

*69 jours/an de brouillard
*2 jours/an de grêle, 2 jours/an de grésil
*37 jours/an de neige (20 à 40 en moyenne), 33 jours/an de neige au sol
*3 jours/an de vents = 28m/s, 55 jours/an de vents = 16m/s
*25 jours/an d’orage.

La pluviométrie annuelle varie entre 800 et 1020mm d’eau. La moyenne annuelle est de 724mm d’eau. Les pluies sont bien réparties sur l’année, avec un maximum au printemps (45mm) et en été (le mois le plus humide est août avec 75mm) et un minimum en hiver. Le nombre moyen de jours de pluie est compris entre 150 et 180 jours/an.
D’un autre côté, on compte en moyenne 1660 heures de soleil par an.

Les vents ont deux directions privilégiées :
- Sud-Ouest (220° à 260°) avec des vents doux et humides (fréquence de 32% des directions des vents), qui apportent les pluies ; en été, le vent N-O des Ardennes, moins humide, nous donne la fraîcheur ;
- Nord-Est (80° à 100°) avec des vents froids et secs (fréquence de 19%), qui amènent le beau temps en été et un froid rigoureux en hiver.

La nébulosité est importante en toutes saisons.

En conclusion, notre climat est tempéré à tendance continentale. Mais localement, la topographie et l’exposition ont une influence considérable et créent de nombreux micro-climats, plus chauds et secs sur le versant sud et est, plus froids et humides sur le versant nord et ouest.

Le réseau routier


La RN 62 entre Sarreguemines et Bitche passe au centre du village avec des pointes de trafic à plus de 10000 véhicules par jours, malgré la liaison Sarreguemines-Bitche dite « Voie Verte » qui contourne plusieurs villages du Pays de Bitche et offre un tracé moins sinueux que la RN.
Les différents villages proches de nous sont accessibles. SINGLING à ACHEN par départementale de bonne qualité. Achen est également accessible par un bon chemin rural suivant la vallée du ruisseau d’Achen débutant rue du Moulin. RIMLING est à 6 km par un chemin rural pittoresque mais dont le sol n’est pas toujours des plus favorables pour des voitures. Aller à WOELFLING par un chemin non goudronné à partir des limites communales reste difficile sauf par temps sec . Le chef lieu de canton est à 6 km d’église à église par la RN. Sarreguemines est à 12 km.
La qualité du réseau routier doit être améliorée, la circulation moins contraignante surtout en hiver où nos routes restent dangereuses.Le réseau communal dépasse 11 km, correctement entretenu pour une partie par l’association foncière issue du remembrement foncier réalisé dans les années 80.





Bienvenue | Le village | Singling | Vie municipale | Vie pratique | Vie économique | Vie culturelle | Vie associative | Vie paroissiale | Vie scolaire | Nos Séniors | Emotion artistique | Règlementation | Agenda | Plan du site | SYCOPARC | SALLE MULTI FONCTIONS | TIME LINE | Webcam | Le livre des Familles | ETAT D'URGENCE | Plan du site


Sous-menu


Revenir au contenu | Revenir au menu